Habituellement plutôt discret dans le petit monde des supercars, McLaren, via le groupe Schumacher, ouvre un espace digne de son rang. Véritable tournant dans la visibilité française de la marque, la maison McLaren bouscule les codes des habituelles concessions automobiles sportives parisiennes. Une structure ouverte sur l’extérieur, qui respire la passion automobile.

Une évolution dans la tradition

A la fin des années 60, Bruce McLaren décida de concevoir sa propre voiture de sport, un modèle entièrement tourné vers la compétition. Depuis lors, les courses du monde entier voient régulièrement sur leurs podiums des automobiles de la firme de Woking. La production en plus grand nombre, pour des modèles routiers, a été amorcée en 2011 avec la MP4 12c, première Supercar de la marque (si on considère la F1 de 2009 comme une hypercar produite en très petit nombre). Autant la 12c avait des caractéristiques déjà extraordinaires, avec un poids de 1300 kg pour plus de 600cv, autant sa notoriété restait à bâtir.
Maison McLaren
Depuis, la production a proposé de multiples joyaux, y compris une nouvelle bombe nommée Elva. Les McLaren sont désormais connues pour leurs énormes qualités dynamiques, sans compromis, orientées vers la performance. Ce qui est moins connu c’est la qualité de son réseau de distribution, souvent dans des showrooms discrets voire confidentiels.
Le groupe Schumacher et son dirigeant Edouard (du même nom) mettent en lumières, depuis de nombreuses années, les plus belle marques automobiles. A chaque fois, le lieu est judicieusement choisi et décoré avec goût. La maison McLaren ne fait pas exception à la règle, c’est un écrin qui accueille et révèle à tous les beautés des belles anglaises. Située à St Cloud, cela permet aux propriétaires de ne pas à avoir à affronter les vicissitudes de la circulation dans Paris intra-muros pour emmener leurs belles en entretien. Dans le showroom étaient présentes deux voitures absolument exceptionnelles, la barquette Elva et la bouillonnante 765 LT.

Maison McLaren

Bienvenus à la maison

A l’extérieur, le parc des voitures à vendre laisse aussi rêveur. De la GT à la 720s en passant par la 650, il y a au moins 10 véhicules disponibles. Cerise sur le gâteau, tous les passionnés sont les bienvenus, et bon nombre viennent uniquement pour prendre quelques photos. C’est bien là la différence notoire dans l’esprit des concepteurs, ouvrir la porte à tous. Ayant connu une période où approcher une voiture de sport était réservé à une élite, ici chacun recevra un accueil chaleureux et des explications sur les modèles.

Maison McLaren

Bien évidemment les clients potentiels disposent d’un lieu qui leur est propre, à l’étage. Loin des clichés des bureaux de commerciaux automobiles, c’est une approche plus humaine et pus détendue qui leur est réservée. En haut de l’escalier, un espace au style loft permet de discuter de la couleur de sa prochaine McLaren, bien confortablement installé dans un canapé. La technologie est également présente sur l’écran qui permettra de faire varier les différentes configurations de la voiture. Le design chic et moderne des lieux est sublimé par la vue imprenable sur Paris et la tour Eiffel. Pour un peu on aurait bien envie d’habiter ici !

McLaren à un tournant de son histoire

Des voitures « d’ingénieurs », voilà comment est perçu aujourd’hui McLaren, mais dans l’avenir l’image du constructeur doit évoluer. La marque doit faire sa place parmi les quelques constructeurs, italiens et allemands, qui vendent du rêve et du glamour en plus de la technologie. L’ambition de la maison McLaren est certes de distribuer les automobiles, mais également d’apporter cette touche personnelle au groupe Schumacher, l’ouverture, l’accueil, et surtout la transmission de la passion.